French English German Italian Portuguese Russian Spanish

HISTOIRE ET ORIGINE

La culture du safran est très ancienne, elle remonterait au néolithique (env 5000 av JC) : suite à un réchauffement climatique, l'homme préhistorique ne se contente plus de cueillir, il apprend à cultiver et à travailler la terre.

Il demeure toutefois des zones d'ombre concernant les ancêtres sauvages du Crocus sativus. Celui-ci étant stérile, il y a forcément eu à un moment donné une hybridation entre deux espèces.

Un des précurseurs sauvages présumé serait probablement le Crocus cartwrightianus dont la fleur et le pistil sont deux fois plus petits que chez le sativus et il n'est pas exclu que les Crocus thomasii, graecus ou pallassii aient participé à l'hybridation heureuse pour aboutir au Crocus sativus que l'on connait aujourd'hui.

Le safran est donc une plante millénaire qui a traversé les siècles et figure parmi les épices les plus réputées des civilisations anciennes. Les opinions divergent quant à l'origine de la plante, mais sa présence est avérée depuis 4000 ans au Cachemire, puis en Perse et en Crête , jusqu'à ce que sa culture se propage sur tous les continents : les croisés l'auraient importée en Europe (vers le 11ème siècle). Il faut dire que son usage était alors très large et ne se cantonnait pas à la cuisine : le safran était utilisé à la fois comme épice, plante tinctoriale, parfum et surtout remède.

Il est d'ailleurs loué dans la bible, dans les épopées d'Homère ou les poèmes de Virgile.Papyrus

Les grecs et les romains en raffolaient comme plante à parfum, qu'ils brûlaient pour purifier les temples, mais aussi pour différents usages culinaires, ou encore pour tresser des couronnes avec les fleurs de façon à ce que leur parfum soutenu prévienne l'ivresse.

Tomb of NakhtLes égyptiens en font la base d'une trentaine de préparations médicinales, comme l'atteste le papyrus d'Ebers (le plus ancien traité médical, daté de 1550 ans av JC).

Cléopâtre l'employait également pour préserver la beauté de sa peau ainsi que comme ingrédient du fameux kyphi, mélange parfumé destiné à séduire ses amants.

 

Lire la suite : Légendes